Волынки и Web.
Ничего общего! Почти...

La Tache

В рубрике: Тексты песен — 26.09.2012

[Couplet 1 : Maska]
Tu tra?nes pas avec les tiens, en fait tu t'aimes pas toi-m?me
Non c'est faux, c'est que le d?sert s'traverse qu'avec des touaregs
Au square tous les dimanches mes semblables ?taient absents

Moi je m'en battais grave les couilles, c'?tait qu'une couleur de peau
J'savais pas trop qu'ma tol?rance causerait la douleur des autres
Putain qui venait dire ? Adam "Pourquoi ce Blanc dort chez toi ?
Wesh le yassa ?a s'm?lange pas avec du porc tu l'sais pas ?"
Malgr? le regard des autres mon pote m'a toujours assum?
Pour m'prot?ger il leur disait "Fais pas le fou, il va t'fumer"
Les miens me d?visagent dans la rue, c'est dur
Quand j'marche avec l'?quipage d'une nature exclue
Comme si je retournais ma veste alors moi j'd?pouillais la leur
Mais d?faire des lacets n'a jamais d?nou? le malheur
J'suis fier d'mes origines, T-shirt "Babtou" sur l'torse
J'suis perdu dans ma ville mais j'sais d'o? j'viens et c'est ma force
Le prof du CIS m'appelait d?j? "Le Blanc"
Etait-ce pour que j'noircisse qu'il m'insultait salement
Mais ?a le manque de respect, un bonhomme laisse pas passer
Car c'est en se faisant tout petit qu'on finit par se faire ?craser
J'aime les gos aux peaux d'?b?ne, ?a frappe l'?go des gars qui haient la mixit?
Tant pis pour eux j'suis trait? de tout, j'fais pas de dilemme
Donc on m'a cafouill?, plus d'une fois la t?te en sang
Car le blanc-bec frappait fort donc fallait bien vous mettre ensemble
J'pr?f?re ?tre dans l'ombre, c'est p't?t pour ?a qu'mes potes sont noirs
Rat? : ma peau est blanche donc forc?ment c'est que moi qu'on voit
S'taper, avec des bleus, la diff?rence sera moins choquante
J'casse des dents, la prochaine fois tu m'embrouilleras en zozotant
Donc j'arrachais davantage et j'tisais davantage
Ouais j'dealais davantage, mais l'argent sale c'est lamentable
J'voulais montrer qu'j'suis plus fou qu'vous, qu'il faut s'm?fier des apparences
A la base j'ai une t?te d'ange, pr?f?rant qu'les bl?mes s'arrangent
L'impression d'?tre trop naze a fait de moi ce mec tenace

J'ai la peau la plus claire, peut-?tre le c?ur le plus sombre
Dieu merci les ablutions vont vite ?teindre mes pulsions

Bien qu'il ait emp?ch? qu'leur fiston grandisse mal
J'ai du taf facilement, j'culpabilise pour les miens
Certains keufs me disent "T'es blanc donc ?carte-toi de tous ces chiens"
Pour tous les babtous de rue qu'ont eu mon parcours atypique
On s'sert la main on s'reconnait, on sait qu'les jaloux rappliquent vite
Au final cette diff?rence a fait de moi ce mec ouvert
Leur culture sera en moi m?me si j'porte celle de la Loz?re
Les m?res de mes potos gwadas, gal-sen ou maliennes
Sont devenues les miennes, la mienne la leur c'est la m?me
Entre les miens qui m'ont reni?s, ceux qui aimaient pas ma face vanille
Y'avait mes renois s?rs qui m'ont pris dans leur famille

[Refrain: Black M]
Nigger j'esquive la parano de peu
Me d?testent-ils ?
L'impression d'?tre qu'une foutue tache sur leur textile
Tout un conflit d'race sur l'dos d'un m?me de 13 piges
Mais puisque faudrait qu'on m'?claircisse
C'?tait p't?t qu'un flm en noir et blanc
C'?tait p't?t qu'un flm en noir et blanc
O? ma peau parle d'elle-m?me
Comprends qu'j'pouvais pas m'taire

[Couplet 2: Black M]
Akhi j'ai grandit dans un tieks o? j'faisais partie des plus pauvres
L? o? les grands m'ont dit " Petit argent facile ou pas, coffre"

Preuve que la vie n'ressemble pas ? une belle m?taphore
La majorit? des Blancs qui n'aimaient pas les immigr?s
Apr?s l'?cole, le soir, l'daron m'disait "Faut pas les imiter"

Rien n'sert de s'mentir ? soi-m?me : c'est la hass regarde bien
Impossible qu'aujourd'hui je rappe sans ?tre carr?
Mes camarades de la primaires vivent dans des 400 m?tres carr?s
En parlant de la primaire j'?tais la tache d'la photo de classe
Le photographe lui-m?me devait s'dire que le p'tit Diallo n'a pas sa place
Na?f et innocent j'me retrouvais souvent coupable
Parce que j'sais ap, disons qu'j'voulais plaire ? mes potos les toubab
J'profitais de leur confort sans m?me savoir ce que c'?tait
S?po dans le salon pieds nus jusqu'? c'que la console s'?teigne
J'?tais pas l'seul, y'avait aussi mes potes les guesh, les carail
Qui au lieu de le laver pr?f?raient casser le carreau
Insolent p't?t parce que chez nous y'avait pas de G.I Joe
Fr?re de rue, de sang, si tu m'baise on s'dit adieu
J'me rappelle y'avait Dilli qui lui parlait le Lingala
Fallait qu'il parle d'abord le Fran?ais avant d'apprendre l'Anglais
El?ment perturbateur, fils de femme de m?nage
J'pouvais lire sur certains regards fils de chhhhh d?m?nage
Test? par diff?rentes ?quipes d?s que Paris s'agite
Ma couleur faisait de moi l'un des plus charismatique
Les voisins eux, j'en avais la conviction
Qu'ils ?taient sinc?res jusqu'au jour d'notre expulsion
L'huissier moqueur, ce fils de pute m'?c?ure
10 piges sont pass?es ouais mais j'lui en veux encore
Orient? loin, la daronne est t?moin
Putain d'syst?me scolaire, pourquoi la prof me t?ma ?
Limite parano, h?berg? par un autre
?a servait pas du maro mais bon le gava m'arrange
Ouais Dieu merci j'avais mes babtous s?rs
Ceux qui m'suivaient dans mes bails quand j'?tais rapta l'soir

[Refrain]

Nigger j'esquive la parano de peu
Me d?testent-ils ?
L'impression d'?tre qu'une foutue tache sur leur textile
Tout un conflit d'race sur l'dos d'un m?me de 13 piges
Mais puisque faudrait qu'on m'?claircisse
C'?tait p't?t qu'un flm en noir et blanc
C'?tait p't?t qu'un flm en noir et blanc
O? ma peau parle d'elle-m?me
Comprends qu'j'pouvais pas m'taire


Похожие новости.


Латіна

Латіна

День не хоче минати. Це повторюється знов і знов. Дуже хочеться щось почати, але не любов. Ти питаєш мене: "Чи варто?" Відповім: "Не варто, варто, чи не варто? варто, варто, НІ!" Ти питаєш мене, ти



Common Denominator

Common Denominator

Just a fraction of your love fills the air And I fall in love with you All over again, oh You're the light that feeds the sun In my world I'd face a thousand years



Сонячний Промінь (з сином Денисом)

Сонячний Промінь (з сином Денисом)

Сонячний промінь вже заглядає у вікно. Твої долоні, завжди, турбота і тепло. Не дозволяєш променю сон мій відібрати, Ти берегиня моя. Бо кожної хвилини, мов пісня соловїна, Думки летять невпинно від матері до сина. Сонячний промінь



Білі Вогн

Білі Вогн

Мовою снів ти мені, нарешті, все розповів Але все вже прийшло, що було те було Вже не повернеш Ти зрозумів, що минуле зберегти не зумів І у світлі вогнів заблукати хотів В океані слів Приспів: Десь на



Yellow Pages

Yellow Pages

I felt the fall on my breast At the bottom of my stomach She put my hand on her chest While she looked into my eyes You rescued me And called up these words in




Нет комментариев

Комментариев нет.

Извините, обсуждение на данный момент закрыто.